« LES SOURCES PATRISTIQUES » - Chapitre Unique: Les sources patristiques


Le canon des Ecritures chrétiennes n’a pas retenu un certain nombre d’écrits qui, bien que datant de la fin du 1er siècle ou des débuts du IIème, n’ont pas de lien direct avec la génération apostolique. Quelques-uns d’entre eux comportent cependant des témoignages de valeur sur la vie de Jésus.

La Didaché

Didaché (du grec signifiant « instruction, enseignement »), texte grec anonyme appartenant à la tradition syrienne, retrouvé en 1875 à Constantinople, donnant des instructions sur la vie chrétienne présentées comme transmises aux apôtres par Jésus. Elle est datée des environs de l’année 95.

L’épître de Clément de Rome aux Corinthiens

Lettre adressée par l’évêque de Rome à la communauté chrétienne de Corinthe, sans doute autour de l’année 95.

Les épîtres d’Ignace d’Antioche

Ensemble de sept lettres composées en grec, expédiées par Ignace, évêque d’Antioche en Syrie, aux Eglises qu’il allait visiter en se rendant à Rome pour y subir le martyre autour de l’année 115.

D’autres témoignages patristiques

Il arrive aux Pères de l’Eglise, comme Eusèbe de Césarée (mort en 340) et saint Jérôme (mort en 420), de citer des fragments d’évangiles apocryphes, en général pour en contester la valeur. 
[Le monde de la Bible, hors série 2002 ; p. 66]